Questions fréquentes

Qui est éligible aux aides ?

Sous certaines conditions, les aides sont accordées :
  • aux propriétaires occupants
  • aux propriétaires bailleurs
  • aux locataires
  • aux copropriétés pour les parties ou équipements en commun.

Pour quels travaux pouvez-vous obtenir des aides ?

Les prestations éligibles vont varier selon les aides, les travaux doivent faire partie de la liste de travaux recevables. Vous devez demander l’aide avant le début de la réalisation des travaux. Les travaux doivent être faits par des professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

Les aides sont-elles cumulables ?

Certaines aides sont cumulables entre-elles. Par exemple, le Crédit d’Impôt Transition Énergétique et l’éco-prêt à taux zéro sont cumulables. L’éco-prêt à taux zéro peut également se cumuler avec les aides de l’ANAH et le crédit d'impôt. Les primes des fournisseurs d'énergie sont cumulables avec le CITE et l'éco-prêt à taux zéro. Cependant, elles ne sont pas cumulables avec les aides de l'ANAH.

Propriétaires bailleurs : avez-vous droit aux mêmes aides que les propriétaires occupants ?

En tant que propriétaire bailleur, vous pouvez bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro et d’autres aides spécifiques aux propriétaires bailleurs. Sous certaines conditions, vous êtes éligibles aux aides de l’ANAH. Vous pouvez également bénéficier d’une déduction sur vos revenus fonciers bruts.

Comment pouvez-vous bénéficier des primes ?

Pour bénéficier des primes, vous devez vous renseigner sur les différentes aides auxquelles vous pouvez être éligibles et il faut faire appel au prestataire qui vous guidera et vous accompagnera. Pour la prime de rénovation énergétique de 1350€, la demande se fait en remplissant un formulaire qui devra être signé par votre prestataire avant le démarrage des travaux.

Pour quelles raisons peut-on vous refuser une aide ?

Chaque projet est analysé. Les situations sont différentes et les organismes étudient les aspects sociaux, techniques et financiers.

Les aides sont-elles destinées aux revenus modestes ?

Les aides ne sont pas exclusivement réservées aux ménages ayant des revenus modestes, il y a des aides différentes selon les situations. Le crédit d’impôt développement durable et l’éco-prêt à taux zéro vont dépendre des travaux réalisés et non des conditions de ressources.

Quelle est la différence entre le PTZ (prêt à taux zéro) et l’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) ?

Le prêt à taux zéro s’adresse aux particuliers voulant acquérir leur premier logement alors que l’éco-prêt à taux zéro est destiné aux travaux de rénovation.

Le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) peut-il être obtenu après la réalisation des travaux ?

Le crédit d'impôt Transition Energétique (CITE) va s’obtenir après la réalisation des travaux. Vous devrez fournir une déclaration de revenus et la facture des travaux.

Quelle est la différence entre le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et la réduction d’impôt ?

Lorsqu’une aide vous est accordée, dans le cas du crédit d’impôt transition énergétique (CITE), vous ne payez pas d’impôt et vous recevez la différence entre le montant de l’aide et votre impôt sur le revenu. Dans le cas d’une réduction d’impôt, vous ne payez pas d’impôt mais vous ne recevez pas cette différence entre le montant des aides perçu et le montant de l’impôt sur le revenu.

Est-ce qu’un locataire peut bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro?

Un locataire ne peut souscrire à l’éco-prêt à taux zéro mais si le logement est sa résidence principale, le propriétaire peut y souscrire pour le projet de rénovation énergétique.

L’âge est-il limité pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro ?

Il n’y a pas de limite d’âge pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro mais l’âge sera examiné par la banque, comme pour tout prêt bancaire.